Browse By

IN UGC WE TRUST

Initié par les forums puis par Wikipédia, « le contenu généré par les utilisateurs (en anglais User-generated content, ou UGC) se réfère à un ensemble de médias dont le contenu est principalement, soit produit soit directement influencé par les utilisateurs finaux ». Plus d’un tiers des internautes de la planète ont déjà posté des questions, exprimé des opinions, suggéré des idées ou encore partagé des photos sur les réseaux sociaux selon l’étude « Socialogue » d’Ipsos OTX en 2013.

La dernière étude de Crowdtap – Ipsos Media (UK & USA),  montre clairement que la génération X (celles nées entre 1965 et 1980) fait confiance au contenu de marque alimenté par l’entourage. 

CrowdtapIpsos-Millennials-Trust-in-Media-Types-Mar2014

L’UGC a également évolué avec les nouveaux outils digitaux, notamment la vidéo :

BiteRedshift-Millennials-Shared-Online-Experiences-Dec2013

La campagne de Pepsi intitulée « Unbelievable » a demandé aux fans de la marque de créer et soumettre leur “unbelievable” Vine clips (vidéos de 6 s) avec le hashtag #LiveForNow. La meilleure vidéo était ensuite projetée sur 7 affichages en Angleterre.

Pepsi-Max-Vine-clips-campaign-1

Google + donne à l’UGC une autre dimension avec ces hangout G+ (visio-conférence où plusieurs personnes peuvent échanger, via une webcam et un micro) associé au ecommerce. Google+ Hangouts On Air permet de mixer réseaux sociaux et e- commerce. Les marques peuvent parler de leurs produits à travers une vidéo et donnent la possibilité aux internautes d’acheter le produit en même temps. Le cas de Diane Von Furstenberg en est la parfaite illustration.

Shop the hangout

Des hangouts qui permettent d’augmenter de 5% le trafic vers le eshop d’après Google.

Instagram vient de publier un guide des bonnes pratiques destiné aux marques : « The Instagram Handbook for Brands» recense 11 entreprises qui communiquent sur le service de partage de photos. Des bonnes pratiques plus proches des contenus publiés par les usagers que par de la publicité.

Pourquoi et dans quelles conditions une marque doit-elle miser sur l’UGC ?

  1. Quand elle manque de contenu
  2. Quand elle a déjà une communauté 
  3. Quand ses consommateurs sont sur les réseaux sociaux
  4. Quand elle veut générer des conversations et créer de l’engagement avec ses consommateurs

L’UGC est aussi un moyen parfois d’éviter certains « Bad Buzz », car 1 seul message d’un fan est plus puissant que 1 000 publicités : un humoriste a dénoncé les pratiques abusives des banques dans une vidéo pleine d’humour. Résultat : Plus de 1 million de vues  en 2 mois + retombées presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *