Browse By

SMART ESHOPPING EXPERIENCE

Le rapport Tendances numériques pour 2014, élaboré par Econsultancy et Adobe montre que l’expérience client est l’opportunité la plus prometteuse pour les entreprises en 2014. Du côté des consommateurs, 81% sont prêts à payer plus pour bénéficier d’une meilleure expérience client selon l’étude menée pour le compte d’ Oracle et intitulée « Pourquoi la satisfaction du client ne suffit plus“.

Bref, l‘expérience client devient le nouveau graal des marketeurs mais beaucoup de points restent à améliorer pour l’atteindre. Notamment l’expérience cross canal : d’après l’étude 2014 « les marques françaises et l’expérience client omnicanal en ligne » menée par Eptica (acteur majeur des solutions multicanal), seuls 10 % des entreprises françaises proposent des réponses cohérentes sur 2 canaux de contact en ligne et 1 % sur 3 canaux. Il y encore du boulot et surtout une urgence sachant que 70% des clients cessent leur relation avec une marque suite à une expérience client décevante (source : Etude Oracle).

Mais la priorité des marketeurs et des spécialistes du numérique n’est pas la gestion de campagnes cross canal mais le brand content, l’interaction sur les
réseaux sociaux, et la personnalisation :

Rapport Econsultancy

Concentrons-nous sur la personnalisation, élément critique de la réussite actuelle et future d’une marque. Car elle ne se limite pas à un email ou un sms à son nom mais elle doit s’étendre à une expérience unique individualisée. Cette expérience personnalisée commence aujourd’hui à s’enrichir sur Internet grâce à des acteurs innovants qui proposent des services (en ligne et mobile) à valeur ajouté. Une manne pour un marché e-commerce qui ne cesse de progresser (selon les chiffres de la Fevad, les ventes en ligne ont franchi la barre des 50 milliards d’euros en France en 2013).

Virtusize en Suède est une solution d’essayage virtuelle en 2D. Le principe : le consommateur compare la taille et la forme du vêtement qu’il veut acheter en superposant  les mensurations de celui-ci à celles d’un vêtement qu’il possède déjà. Il peut alors virtuellement imaginer la taille et la forme du produit à acheter.  L’outil a été lancé sur le site d’ achats de vêtements en ligne Scandinave, nelly.com. Depuis, Virtusize dispose maintenant d’une trentaine de partenaires dont le site ASOS ou ACNELes enseignes partenaires paient un abonnement mensuel calculé à partir du nombre de pages visitées sur lesquelles Virtusize est disponible. L’objectif de Virtusize est de devenir une norme mondiale.

virtusize-compare-view-shirt

Fitle, start-up Française, est une plateforme personnalisée qui permet aux internautes d’essayer des vêtements sur eux avant même de les acheter sur internet grâce à la 3D. L’objectif : améliorer les expériences des acheteurs en ligne, entre autres outils grâce à la constitution d’un avatar 3D.

La technologie numérise automatiquement et en temps réel tous les vêtements de toutes les marques partenaires en 3D. « Nous avons l’ambition de créer la plus grande base de données de vêtements au niveau mondial en 3D. Nous avons déjà convaincu 250 marques telles que Diesel, Levi’s ou encore Mango. L’objectif est d’atteindre le millier d’ici la fin de l’année pour le lancement en janvier 2015 »  explique son fondateur, Charles Nouboué.

FITLE

Le consommateur lui est invité à fournir quatre photos (face, dos, profils) à partir de l’application smartphone Fitle et à renseigner sa taille pour générer son propre avatar avec une précision de 99%. Le double 3D peut alors essayer virtuellement autant de vêtements qu’il veut, comme dans une réelle cabine d’essayage. 

Fitle classe les résultats de recherche par pertinence en s’appuyant sur la morphologie et le style de l’utilisateur. « Au cours de la création de son profil, l’utilisateur affine ses préférences vestimentaires en cochant les produits qu’il aime parmi une sélection de photos permettant à Fitle de savoir s’il est plutôt hipster, gothique, sportif ou classique ». Les vêtements sont ensuite sauvegardés dans une garde-robe connectée.

Indochino est une marque et un détaillant de vêtements pionnier dans la vente en ligne sur mesure pour hommes établi à Vancouver. La prise de vos mesures est facilitée par un guide en 10 étapes à faire chez soi. Les produits sont livrés partout dans le monde en moins de 4 semaines. La marque créée aussi des expériences IRL (In Real Life) à travers des « Traveling Tailor » pop-up stores qui changent de villes et où les clients peuvent être conseillés par un « Personal style guide » pour prendre leur mesure et personnaliser leur costume. Les rendez-vous personnalisés doivent être pris sur le site internet de la marque. 

Indochino

Indochino traveling

Philippe Starck, vient d’annoncer sa participation active à une plateforme, TOG (Tog All Creators Together), offrant un accès aux modélisations d’une ligne variée de pièces de décoration intérieure proposée par un groupe de 8 artistes réputés. Outre Philippe Starck, on y retrouve Ambroise Maggiar, Sébastian Bergne, Nicola Rapetti, Sam Hecht, Lim Colin, Dai Sugasawa et Jonathan Bui Quag Da.

TOG

Actuellement, les particuliers et les professionnels peuvent acheter et télécharger les modélisations de meubles créées par ces artistes (essentiellement des tables, des chaises et des canapés) avant de les reproduire avec leur imprimante 3D. Mais ils peuvent surtout les personnaliser en utilisant des fonctions applicables aux choix des matériaux ou au choix des coloris.

philippe-starck-tog-meubles-imprimes-en-3d

Lors du dernier Salon international du meuble à Milan, Philippe Stark déclarait : « À l’avenir, les villes s’équiperont de kiosques et de spots 3D très accessibles. Les gens pourront alors choisir et personnaliser les objets “nus” selon leur goût. C’est une sorte de combat contre les tendances et les modes. Car je crois que la seule mode acceptable, c’est d’être fier de ses différences ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *